March'Equitable vous propose la vente de produits locaux, bio, et paysans issus du pays Montmorillonnais (Vienne 86)

Panier  

(vide)

Producteurs

Charte d’engagement March’équitable

 

 

 

March’équitable est un groupe de producteurs et de consom’acteurs situés dans le Montmorillonnais qui développe des circuits courts de commercialisation des produits paysans et artisanaux du territoire.

 

Les objectifs de la démarche de March’équitable

 

Appuyé par le CIVAM  du Montmorillonnais, March’équitable souhaite :

-          Offrir une alimentation de qualité à la population locale (aux consommateurs et aux enfants dans les écoles).

-          Favoriser des pratiques durables au sein des fermes du territoire.

-          Développer les savoir-faire locaux.

-          Impliquer les acteurs du territoire pour le maintien d’une économie agricole

 

Cette charte a pour but de définir les critères d’accès à March’équitable pour les nouveaux apporteurs (critères minimum), de préciser la démarche à adopter (contrat d’amélioration) et de garantir une confiance mutuelle entre les apporteurs et les consommateurs.

 

 

Les engagements pour entrer dans March’équitable

 

  • Il est impératif de répondre obligatoirement à des critères minimum.
  • Il est demandé de s’engager dans une démarche d’amélioration de ses pratiques en terme de durabilité.
  • Il est exigé de s’inscrire dans une démarche collective.

 

  1. 1.     Critères minimum

 

Critères Géographiques 

-          Entreprises situées sur le Pays Montmorillonnais ou limitrophes selon type de produits. Le périmètre est élargi pour des productions non présentes sur le territoire. 

-          Aliments des animaux produits sur la ferme ou approvisionnement limitrophe (exclusion des concentrés issus des pays du Sud)

-          Pas d’achat-revente, les produits sont issus de l’entreprise. A titre exceptionnel et après validation du groupe, il est toléré un peu d’achat revente avec obligation de transparence vis-à-vis des consommateurs et des autres producteurs.


Critères techniques

-          Pas d’OGM (Organisme Génétiquement Modifié) dans les champs ni dans les rations

-          Pour les fruits et les légumes respect des saisons (exclusion des serres chauffées). Privilégier les produits répondant aux cahiers des charges BIO quand cela est possible.

-          Respect de la maturité, des temps d’élevage, et des périodes de lait.

-          Valorisation du savoir faire local avec un effort d’approvisionnement local.

 

 

Critères humains

-          Participation de l’agriculteur aux travaux de la ferme et de transformation.

-          Réalisation par l’artisan.

 

Critères liés à la transformation des produits

-          S’approvisionner au maximum auprès des agriculteurs inscrits dans cette démarche, situés sur le territoire ou, le cas échéant, au plus près.  

-          Les assaisonnements sont naturels, l’emploi d’additifs alimentaires chimiques est à limiter au maximum.

-          Etre attentif à la qualité organoleptique des produits (goût, présentation, pas de défaut de texture…)

 

 

  1. 2.     Contrat d’amélioration 

 

Il faut tendre vers:

 

Critères techniques :

-          Baisse des intrants : baisse des antibiotiques, baisse de l’Indice de Fréquence de Traitement, baisse de l’azote

-          Favoriser la mise en place du pâturage et du plein air, respecter l’espace et la densité

-          Limiter le désaisonnement à 1/3 du troupeau

-          Les additifs alimentaires chimiques sont à proscrire

 

Critères géographiques :

-          Préférence pour les variétés et races adaptées au terroir

 

Critères humains :

-          Autonomie de décision

-          Respect de l’unité de production par UTH (Unité de Travail Humain)

 

 


AccueilAccueil